Back to top

Shipbreaking

[FR] Quand un bateau arrive en fin de vie, il est désossé, souvent localement pour des petits bateaux. Pour les plus grands, comme les tankers et porte-avions, une délocalisation existe et leur démolition a lieu dans des pays du sud comme l’Inde, la Chine et le Bangladesh. En effet, la main d’œuvre bon marché ("cheap") de ces pays, et leur forte demande en acier, font du "shipbreaking" (littéralement démolition navale) une véritable industrie locale. Le travail est épuisant et accompli dans des conditions humaines et écologiques souvent discutables : manque de protection, risques liés aux explosions et asphyxie par les résidus de pétrole au fond des cuves, manque de recyclage des déchets... Le départ imminent du Clémenceau pour l’Inde (bourré d'amiante entre autres) avait fait grand bruit en 2004, dénoncé par GreenPeace...

[EN] When a boat arrives at the end of his life, it is put in pieces, often locally for small boats. For largest, like the tankers and aircraft carrier, a delocalization exists and their demolition takes place in countries of the south like India, China and Bangladesh. Indeed, the cheap labour ("cheap") of these countries, and their strong demand out of steel, make "shipbreaking" (literally naval demolition) a true local industry. Work is exhausting and accomplished under human conditions and ecological often debatable: miss protection, risks related to the explosions and asphyxiates by the oil residues at the bottom of the tanks, misses waste recycling… The imminent departure of the french boat "Le Clémenceau" for India (stuffed of asbestos inter alia) had made great noise in 2004, denounced by GreenPeace…

[Complément à venir] exposition d'images de la catastrophe de Bhopal, du...
21H30 | Cave Poésie | Revue AaOo – sortie du n°8, LECTURE PERFORMANCE et...
Shipbreaking à Chittagong au Bangladesh
Shipbreaking à Chittagong au Bangladesh › Voir la série Shipbreaking Mise...
[FR] Quand un bateau arrive en fin de vie, il est désossé, souvent...
Découpe des hélices au Bangladesh
Découpe des hélices au Bangladesh › Voir la série Shipbreaking Bah rien de...
Fouille Shipbreaking
Fouille des shipbreakers › Voir la série Shipbreaking Je me dit que quand...
Feu sur un bateau
Feu sur un bateau › Voir la série Shipbreaking Ben je retire ce que j'ai...
Oudine EDES, 30 ans, shipbreaker
Oudine EDES, 30 ans, shipbreaker › Voir la série Shipbreaking Ben je...

Après 14 heures de bus Kolkata - Chittagong, où l'on n'a pas dormi tant que...

up

S'abonner à