Back to top

Ship breaking: 2eme recolte

Feu sur un bateau

Feu sur un bateau › Voir la série Shipbreaking

Ben je retire ce que j'ai dit pour les enfants, car la compagnie que j'ai visitée aujourd'hui en avait pas mal, et assez peu protègés je dois dire... Toujours pas de manager pour ce deuxième jour un peu plus au nord. En suivant les gosses, je repasse par une maison de pécheurs, et le tour est joué si les gardes des cotés de la compagnie bronchent pas, devant mon asalam walekum illuminé d'un sourire jusqu'aux oreilles. Je reste près du bord de mer, et vire même mes chaussures quand les sédiments atteignent mi-mollet. Je fais un peu plus de portraits au Blad, des gars qui nettoient les fonds de cuves très noirs, qui poussent les bidons etc... La pluie arrive, quelques bonnes photos aussi j'espère. De la fumée sort d'un bateau, n'inquiétant visiblement personne; quand ils découpent les plaques, ça fume aussi pas mal, avec une odeur de gaz d'échappement, sans prendre feu cependant: les résidus doivent être trop lourds... Je me demande comment est le poisson du pécheur qui manque de me le mettre dans la tête en me le montrant fièrement. Les énormes treuils à l'entrée des yards traînent des morceaux de coques grosses comme des maisons, les ramenant aux fourmis-découpeuses. Avant-hier, c'était peut-être des tankers, aujourd'hui, on jurerait des super-tankers...

Voir plus de : 

Same same but… different

up

Laisser un commentaire…