Back to top

Pest(su)icides

En Inde, de plus en plus de paysans se suicident. Il contractent des crédits pour acheter des pesticides et des engrais, mais quand la mousson est insuffisante ou que les récoltes sont dévastées, ils ne peuvent plus rembourser leurs dettes. C'est alors qu'ils mettent fin à leurs jours, fréquemment en buvant le pesticide qui les a endettés. Dans le Pendjab (nord-est de l'Inde) des organismes comme Kheti Virasat Mission (mené par Umendra Dutt) tentent de changer la manière de penser et de cultiver, dénonçant le pratiques de l'agriculture intensive, les OGM et autres bombes écologiques. Cette association aide les paysans à passer leur champs en biologique, utilisant des graines traditionnelles, souvent moins gourmandes en eau et plus résistantes au climat et aux insectes. C'est alors que certains paysans reprennent espoir...

up

Same same but… different