Back to top

Radar pic-vert - Tchernobyl #3

Nostalgic Poppet - radar est la visite du Pic-vert russe (russian woodpecker), un radar anti-missile proche de  Tchernobyl en Ukraine par Marie Poppet, érudite à sa façon et spécialiste des théories du complot à travers les âges.

Le pic-vert russe, surnommé aussi « moulinette à caviar » ou « mitraillette à caviar », est un signal radio électrique célèbre de l'Union soviétique ; il était reçu sur les ondes courtes dans le monde entier de juillet 1976 à décembre 1989. Son bruit ressemblait à un claquement sec et répétitif à une fréquence de 10Hz ce qui lui a valu le surnom de « pic vert ». Les sauts de fréquence aléatoires perturbaient gravement la réception des stations de radiodiffusion, le service radioamateur et les liaisons radio de service, si bien qu'il a généré des milliers de plaintes émanant du monde entier.
Depuis longtemps on pensait qu'il s'agissait d'un radar trans-horizon. Cette hypothèse a été confirmée publiquement au moment de la chute de l'Union soviétique et le système est maintenant connu sous le nom de « Duga-33 » ; il faisait partie du dispositif soviétique de veille lointaine des antimissiles ballistiques. L'OTAN avait été au courant très tôt de ce système, l'avait photographié, et lui avait donné le nom de Steel Yard (surface d'acier).

Ce radar est à l'image de la Russie et de leurs construction et architecture: énorme !
Le jeune artiste ukrainien et excentrique Fedor Alexandrovic a élaboré, par ses recherches, toute une explication sur la relation entre ce radar et la catastrophe de Tchernobyl: The russian Woodpecker documentaire que nous avions vu à l'excellent festival de film et d'architecture 86, à Slavoutych, Ukraine.

Plus d'infos sur le clown Marie Poppet, joué par Lucie B., à l'origine de ce projet photographique.

up

Same same but… different