Back to top

Que l'épouvante aille

Que l'épouvante aille
Dans une église abandonnée, une femme se flagelle, pénitence avant d'aller déloger un vampire de son cercueil dans la crypte. Une vampire plus exactement, une femme à barbe qu'elle va crucifier à l'aide de ses deux compères. À l'aube, le vampire prend feu, afin d'épouvanter tous les autres vampires et les chauve-souris. Planche de BD réalisée à l'occasion du concours Dessinateurs de demain du Festival lausannois BD-Fil

up

Same same but… different