Back to top

J360 /// Human Prey Her

Une fois de plus, je me fais happer par la forêt. J'augmente un peu la longueur de mon parcours de jogging. J'attends de plus en plus durant la semaine cette sortie enivrante, et cette fois, je pense à des idées de BD tout en courant. En fait je ne cours plus, enfin, plus tellement consciemment, mais c'est comme respirer ou faire battre son cœur: mon corps entier est devenu un muscle aux fibres lisses et donc, autonome. Ainsi mon esprit peut vaquer, partir je ne sais où, tout en étant étrangement là, ici et maintenant. La période de chasse a commencé, et j'imagine que les rôles soient inversés: les chevreuils nous poursuivraient en pleine forêt ou en pleine ville, pour nous bouffer, ou juste pour le sport, le fun et l'adrénaline... et on serait pas dans la merde...

légende : une jeune femme nue va essayer de démêler ses cheveux coincés dans les bois d'un chevreuil

up

Same same but… different