Back to top

J254 /// La mort à vide

Je suis en train de lire "Rencontre avec le Nagual" de Armando Torres, "Conversations avec Carlos Castaneda", et à un moment, il parle de la mort en ces termes: "Une personne ordinaire passe toute son existence sans jamais s'arrêter de réfléchir parce qu'elle pense gue la mort est à la fin de sa vie; (...) Mais un guerrier a découvert que ce n'est pas vrai. La mort vit à nos côtés, à un bras de distance (...) prête à nous sauter dessus à la moindre provocation". C'est vrai que sans la mort, la vie vaudrait pas grand chose, et c'est même indissociable: on commence à mourir avant même de naître, et puis un jour, pouf ! On n'est plus. On glisse sur un trottoir et on se fracasse le crâne, ou on traverse sans regarder et paf l'humain. Bref, carpe diem, parce que c'est tout ce qu'on a...

légende : une jeune femme recroquevillée dans le coin de son lit regarde la mort sous forme de squelette qui squatte son lit

up

Same same but… different