Back to top

J225 /// Red koalas

Il faisait chaud. Trop chaud. On crevait tous de chaud. Littéralement. Faut dire que c'était la saison sèche. Pas un pet de vent. Et ce jour là, ces connards de gardiens avaient du oublié de nous servir à boire. C'est pour ça qu'on s'empiffrait tous - enfin, ceux qui ne gisaient pas à terre - de feuilles d'eucalyptus, dont on extirpait le peu de jus. On aurait dit des colombiens en train de mâcher des feuilles de coca: ça nous est monté au cerveau sur le coup de midi. Et quand ces abrutis sont enfin venus remplir nos gamelles de flotte, c'était trop tard: la flotte, c'était eux. Ils s'étaient transformés en outres géantes, remplies d'eau chaude. Ce fut un massacre dans les règles: il suffisait de percer un trou dans ces gourdes sur pattes, et l'eau, rougeâtre, coulait à flot. Effet de surprise total. Aucun survivant que nous autres. Comme une nouvelle espèce surgissant des cendres de ce zoo infernal. On nous surnoma les "Red koalas".

légende: un koala au regard vide de zombie squate son eucalyptus en mangeant une jambe humaine

up

Same same but… different