Back to top

J154 /// La grosse méchante

Tabou. Je ne sais d'ailleurs même pas si je vais en parler. Tellement c'est tabou dans nos sociétés. Et même quelque part dans nos religions. Et même si je voulais en parler, je ne sais pas quels mot je pourrais bien employer... En effet, si je parle de "ça", je dirai certainement que ma voisine, par exemple, est "partie". Ou bien qu'elle a "disparu". Et si ça se trouve, ou encore si elle a de la chance (?), elle pourrait même être monté au ciel, genre image bien catho. Et ça évite aussi de se poser la question de "où" elle a disparu... Bien pratique quoi. Elle aurait tout aussi bien pu "s'éteindre", comme une flamme de bougie au vent. Pfiout ! Éteinte. Ou alors elle aurait "exhalé"... Quoi ? Son dernier souffle. "Cesser d'être", ou de paraitre pour certains. "Casser sa pipe", assez désuet de nos jours... Cassé sa clop ? Faire le "grand voyage"... Ah bon ? C'est si loin que ça ? Le voyage de non retour, que l'on fait les pieds devant, juste après avoir "passé l'arme à gauche". Non parce que à droite, c'est qu'on naît vivant, qu'on n'a pas encore "avalé son bulletin de naissance", et que notre heure n'était pas encore venue, qu'il n'était pas encore temps de clamser, passer de vie à trépas, calancher, claquer (comme une ampoule ?), caner (comme un chien ?), bref, périr... crever comme une vieille chambre à air de vélo usée par la dynamo. C'est assez hallucinant de voir le nombre de synonymes au cours des ans, qui ont pu être employés pour dire "décéder" ou tout simplement "mourir", et et ça me ferait presque penser aux films pour les gosses où il ne faut surtout pas, jamais, prononcer le mot du méchant... des fois qu'il réponde... et vienne voir si on parle bien de lui...

up

Same same but… different