Back to top

J151 /// Addiction & art

Vous aussi. Vous avez du remarqué le phénomène: nombre d'artistes sont abonnés aux petites putes. Un peu comme si une sensibilité hors norme rendait cet addiction nécessaire. Je me demande souvent ce qu'elles m'apportent: impression de confiance en soi ? Ré-équilibrage des hémisphères cérébraux ? Intensification de la pensée ? Pauses addictives à une réflexion ? Prise de recul ? Pourtant, selon certaines études disponibles sur internet, ce serait davantage les métiers de la construction et la restauration où les gens fument le plus (de clops), contrairement à d'autres drogues comme le cannabis où les artistes arrivent en tête largement. Pour la cocaïne, ce sont les artistes, puis me milieu de la restauration / hébergement qui arrivent en tête. Ce sont l'agriculture / pêche et la construction où on picole le plus, alors que les pillules et autres champignons sont consommés majori­tairement par le milieu restauration / hébergement, suivi du milieu artistique. Cela dit, à propos de l'alcool, l'ivresse est souvent présente chez les artistes et dans la construction. Autrement dit, si vous cloppez, ne buvez pas souvent mais souvent trop, et ne crachez pas sur un trip ou un psylo, vous êtes dans la bonne moyenne des artistes...

up