Back to top

J132 /// 24hBD

Nom de dieu, il est 15h13 et on est en fait le 29, et dans quelques minutes, je saurai quelles sont les contraintes pour la BD de 24 planches que je dois faire en 24 heures !!! Les 24 prochaines heures !!! Putain de merde ! 24 unités de temps !!! secondes, heures, siècles ??? Bon allez, au ciboulot Finalement je suis parti sur la vie d'un humain de 240 ans... Ce qui laisse pas mal de trucs à dire, et même peut-être trop. Après avoir fait le scénario dans ses grandes lignes, je pars sur 55 min par page. Le temps passe vite et à la fois pas vite: je sors des pages, mais pas aussi rapidement que j'aimerais, ce qui fait que quand j'arrive à la 10ème, je me dis enfin ! Pour les 6 ou 7 dernières, je n'ai que 30 min / page. En arrivant à la 20 ème, on se dit que OUI, c'est possible d'arriver à finir le truc, mais que ça va être chaud chaud les marrons !! J'ai donc commencé à aérer mes pages, faire une ou des cases plus grandes, en largeur, hauteur, moitié ou 2/ 3 de page, et ça faisait du bien ! Comme quoi le speed peut nous changer de façon positive ! J'ai eu un coup de flip quand j'ai vu le temps restant "30 sec" juste avant de poster les 2 dernières pages... Ouf ! C'est bon ! J'hallucine presque d'y être arrivé, et j'oublie que je pue la transpi., que j'ai bien dû fumer 24 clops, que je suis debout depuis 30 ou 31 heures... Bref, superbe expérience, améliorant nos aproches de la BD, nos capacités à faire face, à speeder, à trouver un scénario et l'appliquer sans forcément qu'il soit super précis etc etc. J'analyse bien mes erreurs et autres trucs à améliorer, et ça fait comme un 2 ème effet kisskool...

Same same but… different

up

Laisser un commentaire…