Back to top

J076 /// GLACIAL ESPRIT

J076 /// N.05 déc. /// GLACIAL ESPRIT
Purée vermicellante tombant du ciel, se brisant la nuque sur le noir macadame que des parapluies arpentent, survolant des dames noires, haletant d'un souffle court une bave écumante, aussitôt transformée en givres, glaçant. Bientcôt les glaçons auront saturé leur bouche pulpeuse, les obligeant à respirer à travers leurs étroites narines, dont l'objectif basale et habituel de réchauffer l'air ambiant sera vite surpassé par les brûlures d'un froid ardent et fantômatique, ne demandant qu'à se frayer un chemin parmis les sinus tortueux, les bronches gluantes aux cils figés comme des soldats inconnus combattant un mal qui les dépasse, puis les petits culs de sacs bronchiaux, bientôt aussi solides que des rocs graniteux, sculptés malgré eux dans du vivant auparavant chaud et visqueux, dorénavant meaux et bileux. Ca y est, le glacial esprit est entré en elles, et y trouve ses aises, semant ça et là quelques glaçons greloteux de la taille d'une mouche ou d'un lapin des glaces blotti sur lui-même. Il est trop tard pour cracher des pics à glace, stalags miteux se brisant aux derniers subresauts de ces damoiselles chétives, dont le rhume de cerveau ne tarde pas à imposer sa raison sur une fougueuse passion de vivre l'instant présent, passé si rapidement qu'il est ivre d'un futur nouveau, au sein étrange d'un petit corps raidi se relevant tel un zombie, dont la démarche robotique attirera sans nul doute les regards effrayés des passants, se perdant dans le blanc jaunâtre de ses petits yeux tourbillonant comme de la neige: le froid cherche déjà une nouvelle proie, et songe à extirper son corps hideux et cotonneux de cette carcasse ambulante déjà vidée de son énergie substancielle.
J076 /// N.05 déc. /// GLACIAL ESPRIT

Utiliser cette image ? › Contactez-moi

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :)

up