Back to top

Rencontre du cerf sacré - BD

Cette BD de 8 pages est la mise en BD de la nouvelle La rencontre du cerf sacré, écrite pour une publication dans le fanzine Los Diletantes.

NB : la suite des pages est en dessous du texte !

Attention, SPOIL et décryptage :
Une jeune femme court pieds nus dans une forêt (elle a déjà un fort contact avec la Terre-mère), glisse sur une tâche de sang et tombe au pied d'une colline, où elle rencontre un cerf sacré blessé. La vue de la plaie au torse du cerf la plonge dans ses souvenirs, la dernière fois où elle a vu sa mère vivante, dans une chambre froide d'hôpital, dont les yeux ressemblent à la plaie du cerf.

Quand elle revient à elle, son bras gauche la brûle, et pour cause, il est enfoncé jusqu'à l'épaule dans le torse du cerf ! Elle en extrait une balle furtive, et communique avec le cerf en posant son front sur le sien (fusion des corps, fusion des esprits). Après quelques secondes, elle se recule vivement, après avoir compris à la fois la souffrance du peuple Cerf, mais aussi car le cerf lui a transmis/fait naître son troisième oeil : elle entre alors dans une phase de pleine conscience, notamment de son futur incluant son éventuelle propre mort.

Elle décide de faire face au moment où elle entend les chiens des chasseurs : elle notifie sa métamorphose en se peignant 4 bandes sur le visage avec le sang du cerf. Forte d'une énergie nouvelle (transmise par son animal de pouvoir, le cerf) elle s'enfuit bruyamment en laissant des traces de sang pour que les chiens la suivent à la place du cerf : elle n'a pu sauver sa mère, mais se sent de sauver le cerf. Mais la végétation la freine : ses cheveux se coincent dans des branches, lui donnant des allures de bois de cerf (métamorphose physique). Elle se débarrasse de ses habits trop voyants et se camoufle de boue, fusionnant encore une fois avec une Terre-mère protectrice (Pacha Mama). Elle s'enfuit à nouveau mais prend une balle dans la poitrine.

La page suivant montre une expérience de mort imminente (ou Near death experience) : vision des chasseurs et de leurs vrais visages, serpent karmique (ou hallucination des chasseurs devant son propre fusils), désincarnation (quitter son corps et voir son propre corps du dessus), plantes sortant du sol et la soutenant pour accueillir l'énergie du Cerf sacré et régénéré (illumination du corps et de l'esprit) et de la terre à travers les plantes aux airs de tentacules / bondage (réparation intérieure, arrêt de l'hémorragie sous son sein gauche).

Elle se réveille soudain, après quelques temps, crache un reste de sang, tâte une mèche de poils noirs ayant cicatrisé sa plaie de balle (énergie du cerf : elle est à présent une chimère et a changé de manière irréversible ; aucun retour en arrière n'est possible, notamment dans le monde des hommes). Elle devine les énergies circulant dans sa main et son corps tout entier. Le cerf la nettoie et l'excite de sa grosse langue brûlante, comme une acceptation de sa nouvelle progéniture. Il la met sur son dos qu'elle considère aussitôt comme un refuge. Touchant involontairement le pénis du cerf en érection, elle finira par le branler avec ses pieds nus, comme une acceptation de leur couple. Puis elle suce et avale les restes de sang / sperme sur ses doigts, comme une source d'énergie supplémentaire. Elle formera ensuite un couple improbable et pour la vie avec le Cerf sacré.

---

La jeune femme a-t-elle physiquement rencontré le cerf sacré ? Ou uniquement dans un voyage chamanique, spirituel, voire lors de sa propre mort par balle ? Toujours est-il que le cerf agit comme un animal de pouvoir, et même un animal totem, en lui léguant une partie de son énergie (ce qui peut aussi être vu comme un recouvrement d'âme), en retour du retrait de la balle (qui peut être perçu comme une extraction chamanique), symbole de la folie des hommes.

---

Je ne suis pas forcément anti-chasse, mais il doit y avoir des manière de chasser plus en adéquation avec le monde sauvage, et surtout en respectant les âmes des êtres chassés / tués.

---

› Lire la nouvelle La rencontre du cerf sacré
› acheter le fanzine sur le site du fanzine Los Diletantes (parution courant 2019).

up

Same same but… different