Back to top

J299 /// Les poils en folie

Houlà, ça se corse on dirait bien: quasi 300 jours de barbemania, et de plus de plus de fans en délire qui me suivent en secouant les cheveux comme à un concert de M. Le moment peut-être de faire un peu le point: c'est vrai que les gens me regardaient un peu bizarre à la plage la dernière fois, et c'était sans doute pas à cause de mes lunettes... Du coup de soleil peut-être ? Non plus. Et pareil la fille qui a pris en photo mon look au Spacejunk. Je suis devenu une sorte d’ermite, de traveller visuel, mi-SDF, mi-hippie sixties dégradant ou dégradé, pas regardant mais regardé. Du coup je me fond dans le Combi et ne fait plus qu'un avec lui. Niveau logistique des cheveux, après 300 jours de pousse ou presque, on peut se les attacher en queue de cheval ou presque. Quant à la barbe, c'est un peu bizarre: comme le petit poucet, elle ne fait pas son âge, car, toute timide (et parfois humide) qu'elle est, elle se recroqueville comme un cloporte qui fait le mort, et faut tirer dessus avant de s'exclamer, ah mais en fait, t'es pas si p'tite ! C'est en général à ce moment là qu'elle :vous crache à la gueule, dérangée dans son intégrité chrétiennement ou crétinement bien-pensante. Quand à la moustache, sa taille n'égale que sa connerie et son idée subsistante de vouloir à tout prix visiter la caverne qui me sert de bouche ainsi que sa gorge profonde...

up

Same same but… different