Back to top

J181 /// Rognons

J'aime bien. Non. J'adore. J'adoooore vraiment les rognons. C'est tendre et très peu filandreux. Particulièrement ceux des humains. Ceux des chiens aussi, mais dans un cas comme dans l'autre, il faut des rognons jeunes, n'ayant pas trop servi. Et justement, j'avais repéré une belle paire de reins qui pendaient à l'étal du vietnamien la dernière fois. Mine de rien, je me suis approché, en me plaquant un peu derrière les clients qui attendaient patiemment que Li, le chef, finisse de découper un de ces humains à même le sol. Sûr que je pouvais me faire les rognons sans avoir à éviter un hachoir volant. Je me suis donc lancé au sens propre du terme, sur mes petites victimes, profitant du bordel ambiant, démontrant encore une fois à la face de ces humanoïdes les prouesses accrobatiques dont sont encore capables les vrais détenteurs de l'esprit de cette planète...

up

Same same but… different