Back to top

J122 /// Immersion dans le grand tout

Comme d'habitude le dimanche matin depuis quelques mois, je vais courir, mais plutôt que de me faire le parcours santé d'Oloron Saint Pée, je vais directement courir en forêt. Je sens mon corps se charger en énergie en même temps qu'il se fatigue; ce n'est pas plat, et ça change donc de la monotonie du parc. Je n'y croise pas mes habituels drogué(e)s de jogging. Mais j'y croise à la fois tellement plus: des arbres, le son des "Ents", comme dans le Seigneurs des anneaux que j'ai rematé hier (c'est d'ailleurs très long). Je finis mon parcours à une petite rivière où je quitte mes pompes pour finir en barefoot. Le contact s'établit rapidement entre la forêt et moi, l'énergie afflue davantage, je ne fais pas de bruit, je me fonds entièrement avec la nature, je redeviens l'homme des cavernes, le singe, l'animal, et je deviens même végétal, naturel... nature. Je suis l'égal du chevreuil qui ne m'a pas vu arriver, mais entendu au dernier moment. La réflexologie naturelle plantaire me revitalise et je suis autre. Une particule dans l'universel, humble devant la nature formant un tout auquel j'appartiens sans vouloir imposer ou indisposer. Ma place est là: nul part...

Same same but… different

up