Back to top

2010 : je suis + écolo (2/7)

Gaïa, la Terre-Mère

Alors bien sûr, pour des résolutions 2010, on peut se dire qu'elles arrivent un peu tard... Mais non, il n'est jamais trop tard ! Alors si vous avez suivi la première bonne résolution, vous êtes maintenant un non-fumeur heureux :)

Maintenant que votre corps sent le frais, il est temps de passer à une plus grande échelle: Gaïa. Mais Gaïa, c'est quoi ce truc ?? C'est le fait de considérer la terre comme un macro-organisme, regroupant de nombreuses entités tels que tous les êtres vivants (animaux, végétaux...humains).

L'état général de Gaïa pourrait être comparé à celui d'un humain: il dépend donc aussi bien de l'environnement (air, pollution, eau...), que des micro-organismes parasites ou en symbiose; des paramètres tels que la température générale reflètent son état. On imagine que le fragile équilibre entre les divers organismes est primordial afin que l'ensemble soit viable et... durable.

L'homme peut-il vivre durablement au contact de la nature ? Peut-il la préserver ? Serons-nous à l'origine de notre propre perte ?

Consommer: moins et mieux !

Je ne reviendrai pas sur le pourquoi; seul les éco-septiques n'ont pas encore compris que l'on va droit dans le mur si l'on ne change pas. Changer oui, mais dans quel sens ? Ben être plus logique, et spécifiquement en matière d'écologique. De très nombreux gestes sont possibles, faisables par tous, et qui, s'ils sont appliqués par le plus grand nombre, changeront les choses ! * Consommer moins c'est le début de la décroissance, mais c'est aussi souvent faire des économies:

  • en eau: arrêter l'eau quand on se lave les dents, ou qu'on frotte la vaisselle, utiliser des toilettes sèches
  • en essence: rouler + cool, vérifier la pression de ses pneus, les réglages du moteur, pensez au vélo, etc...
  • recycler: privilégier l'occasion au neuf, vendre aussi ses affaires non utilisées...

 

* Consommer mieux

  • privilégier le bio, même si ce n'est que sur quelques produits. Dans des coop bio, les légumes sonnt parfois aussi chers qu'en grande surface, mais bio, donc plus concentré en nutriments, respectueux des sols puisque n'utilisant pas de pesticides, et donc de nous (sinon on finit toujours par manger ou boire les pesticides...). Ça touche aussi les produit d'entretien de la maison: votre produit vaisselle n'est pas bio ? Et dire que vous en mangez un petit peu tous les jours...
  • réduire ses déchets: éviter les sachets individuels, les plats déjà cuisinés (cuisinez vous-même: moins cher et meilleur !), les viandes ou poissons déjà sous barquette (les prendre directement sous papier), les sacs plastiques, et donc là faut acheter ses légumes en bio ou au marché (sac papier), les blisters plastiques...
  • trier ses déchets: cartons, verre, papier, et si possible compost, mais il vaut mieux avoir un brin de verdure...

 

Donner la main aux politiques

Si si, ce n'est que si tout le monde fait des efforts que la situation actuelle va changer. On peut trouver ça honteux que je parle de ça ici, déplacé ou même lamentable, mais arrêtons de se dire "de toute façon ça changera rien": ce qui ne changera rien, c'est notre immobilisme ! Et ça commence ce week-end, pour les régionales: votez vert ! En tous les cas, allez voter ! Car si vous vous en foutez, eh bien c'est vraiment dommage, surtout si vous avez des enfants. Le minimum est de voter blanc, après, vous faîtes ce que vous voulez, mais si vous ne pensiez pas voter, alors pourquoi pas vert ?

Voir plus de : 

Same same but… different

up

Laisser un commentaire…